[Brassage] Simple, double, triple ou quadruple?

WP_20150620_13_39_51_ProLe nombre de fermentation n’est pas lié à l’appellation simple, double, triple ou quadruple. Ces termes proviennent de la quantité de grains qui était utilisée par les brasseurs, et au plus cette quantité est élevée, au plus on trouvera d’alcool dans la bière. Ceci explique pourquoi les appellations corrèlent généralement plutôt bien avec la teneur en alcool. La simple était généralement une bière de table, et la double contenait deux fois la quantité de grain utilisée dans la simple, et ainsi de suite.
La majorité des bières sont produites via une fermentation principale, appelée fermentation primaire, où la majorité voire totalité des sucres vont être transformés en alcool, parfois suivie d’une fermentation secondaire qui achève le travail et permet une maturation plus propre de la bière. Enfin, la plupart des bières artisanales subissent une refermentation en bouteille qui permet de donner son pétillant à la bière (et d’augmenter de manière très légère le degré d’alcool, mais rien de notable). Dès lors, on peut dire que la plupart des bières subissent deux à trois fermentations. Il est plus rare de voir des bières à quadruple fermentation et son intérêt est limité à nos yeux.
Malheureusement, les termes double, triple et quadruple sont souvent utilisés à tort dans un but marketing.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s